Bilan

Bilan équipement
Alors après un an, avons-nous bien géré nos équipements ? Et bien on dira que oui. Notre liste de départ a été bien établie sous réserve d’une ou deux modifications. A ce propos la liste a été mise à jour dans la rubrique Préparatif / Equipement.
Par contre après 1 an l’état de nos affaires s’est bien dégradé. La liste est longue : Sac à dos recousu une fois, pantalon recousu à 7 endroits, lunettes cassées, objectif photo rayé, sac photo recousu à 3 endroits, chaussures recousue à 4 endroits et bien usées, chaussettes trouées, tee-shirt déchirés, bracelet de montre cassé, gants décousus, etc…
Concernant nos sac à dos, le sac décathlon 70+10L est de bonne qualité. Juste recousue une fois sur une sangle de bretelle il a bien tenu malgré la charge. Il faut savoir qu’on l’a protégé en lui mettant une house (qui elle est revenue en lambeau après maintes réparations). Pour le sac Lafuma, plutôt déçu car plusieurs coutures refaites mais il a tenu le coup. Pour le reste allez voir la page Equipement dans la rubrique Préparatif.

Durant nos déplacements on avait souvent un petit sac avec nous avec nos affaires en cas de nécessité. Et ce sac ne s’est jamais vidé. Pratique pour nos déplacements durant la journée que ce soit en ville où quand on partait en trek avec agence pour 2 ou 3 jours.

Bilan financier
Ah, la grande question ! Et bien on a tenu nos engagements. Notre prévisionnel : 16 500€ par personne, notre budget réel 16 900€ ! Mais c’est un peu plus compliqué que cela. Nous avons gagné d’un côté et perdu de l’autre.
Du côté gagnant nous avons réduit notre budget transport entre pays en utilisant davantage les bus et avec des billets d’avion moins cher. Les visas ont aussi coûté moins cher car pris à la frontière ou dans un pays ayant des relations diplomatiques avantageuses. Le tout nous a fait économiser 250€ par personne.
Du côté perdant, les équipements ont coûté un peu plus cher mais il aurait été possible de l’éviter en achetant certaines choses à l’étranger. Ensuite la vie dans les pays a été dépassée de 350€ par personne ce qui reste raisonnable. Pour l’Amérique du Sud nous avons tenu nos engagements et économisé 80€ malgré un négatif de 45€ pour l’Argentine. Pour la Nouvelle Zélande nous avons utilisé 150€ de plus que prévu. Pour la Tanzanie un négatif de 200€ (aie) et pour l’Asie un négatif de 110€ à cause de la Mongolie et du Tibet, ce dernier ayant été fait avec un prévisionnel mal choisi.

Comment expliquer cette perte de 400€ par personne ?
Nous avons eu certes des imprévus mais le plus important reste la dépréciation de l’Euros. On n’a pas eu de chance car il a sacrément chuté avec les problèmes liés à le Grèce. Le jour de notre prévisionnel (6 mois avant le départ) le dollar était à 1,50$ pour 1€. Durant notre voyage il a descendu jusqu’à 1,23$ et sur plusieurs milliers d’euros ça donne un mauvais résultat. Nous avons calculé la perte liée à cette dépréciation et elle équivaut à 365€ par personne sur tout le voyage soit notre dépassement ! Bien sûr l’euro s’est mis à remonter 5 jours avant de rentrer chez nous…
Ensuite la fin de notre voyage a changé et ainsi notre budget prévisionnel. Au lieu du Guatemala et du Mexique nous avons visité la Bolivie et l’Equateur. Les 3 premiers pays cités sont équivalents en budget journalier mais les Galápagos en Equateur sont bien plus cher que la vie au Mexique.
Nous avions aussi en sus un budget « plaisir ». Il s’est formé avec nos anniversaires, un geste de nos parents et un budget autre. En tout 3100€ pour tous les 2. Et ils ont été consommés à 100% ! Avant tout on remercie nos parents car cela nous a bien servi. Ce budget a permis : Avion de dernière minute en Tanzanie, en Thaïlande et en Bolivie, la plongée en Thaïlande, Avion pour Nazca au Pérou, le glacier Perito Moreno en Argentine, l’Avion et l’entrée du parc pour les Galapagos, le pare-brise en Nouvelle-Zélande, l’île des pingouins au Chili et le budget Cadeau et Poste. Et oui ça part vite !

En mettant ces deux budgets en commun cela revient à 18 500€ par personne pour ce voyage d’un an et 17 pays. Il ne faut pas oublier que nous avons visité des pays « riche » comme la Tanzanie, le Chili et la Nouvelle-Zélande expliquant ainsi ce type de budget.

 

Coup de gueule
Touristes : respecter les locaux, vous êtes chez eux
Voilà un sujet qui nous a fait grogner. Quand on part en voyage, certains oublient bien rapidement qu’ils ne sont pas chez eux. Un pays c’est une culture particulière, une façon de vivre et de voir les choses, des règles qu’il faut respecter. Au Laos par exemple où se dénuder ne fait pas partie de la culture locale, et bien allez à Vang Vieng et admirez tous ces étrangers en bikini complètement bourrés passant dans les rues. C’est pitoyable, honteux. Toujours dans le même pays aux 4000 îles : En arrivant des bouteilles d’alcool vides plantées dans le sable et des étrangers ivres : dégoutant. Ou vous croyez vous pour agir ainsi ? Ça vous dirait que des milliers de personnes chaque jour passent devant votre maison, ivres, en défonçant votre jardin et les environs puis rentreraient chez eux comme si de rien n’était ?
S’il vous plait quand vous partez dans un pays renseignez-vous un minimum sur la culture locale, sur les gens, les choses à faire et à ne pas faire. Respectez-les et vous serez accueillis les bras ouverts. Ne nous étonnons pas ensuite si le tourisme détruit le monde car oui c’est une réalité. Dans la plupart des lieux touristiques vous serez mal accueillis et vu comme un simple portefeuille mais posez-vous la question : pourquoi ?

Parenthèse : Pour ce qui est des réactions des locaux suivant les nationalités c’est assez compliqué. On en parlera volontiers avec vous. Sachez seulement que les français sont plus ou moins bien vus. Malheureusement il y a toujours un petit groupe passant avant vous qui vont laisser une si mauvaise image que vous risquez de payer pour eux. Une minorité mais ce sont eux que l’on retient comme toujours. Il faut garder à l’esprit que cette minorité n’est pas représentative.


Locaux : respectez les touristes, ce sont des hommes avant d’être des portefeuilles
Dans la suite du premier coup de gueule, les locaux sont aussi dans la boucle. Des fois vous n’aurez même pas un bonjour, on vous demandera seulement de l’argent. Et ça peut aller jusqu’à une liste de course ! Quand il s’agit d’acheter, le prix est multiplié jusqu’à 10 fois dans certains pays. Certes nous avons un pouvoir d’achat plus élevé mais est-ce une raison d’être si avare ? Gens du monde arrêtez de nous voir ainsi comme des banques sur pattes, n’oubliez pas que nous sommes des Hommes avant tout et que nous sommes venu découvrir votre culture.


Coup de cœur
Après un voyage aussi loin et si long nous avons plein de coup de cœur. A tous ceux qui nous ont accueillis et qui ont partagé un moment avec nous avec de si beaux sourire, à tous ces paysages si fantastiques et nouveaux, à ces cultures nouvelles d’une grande richesse, nous vous remercions. Cela nous a donné envie de voyager encore et encore. Nous avons découvert par divers échanges d’autres pays que nous souhaiterions découvrir.
L’Asie a été riche au niveau culturel notamment avec la découverte du milieu bouddhique, un dépaysement total. Culinairement on s’est régalé.
L’Amérique du sud a été riche en randonnées, paysages époustouflants, de la jungle aux glaciers en passant par les montagnes aux 7 couleurs et le désert de sel il y a de quoi en prendre plein les yeux.
En tout cas nous avons découvert une chose. Le monde est petit pour les hommes mais immense pour ses cultures. A méditer !

 

Et après ?
Et bien pour nous c’est une nouvelle aventure qui commence ! Ayant tout quitté en partant de Martinique il va nous falloir trouver un nouveau travail, une ville d’accueil, un toit, et préparer nos nouveaux voyages ;) !
A notre retour visites médicales, mise à jour tous les éléments administratifs, voilà de quoi nous réjouir, snif.
Pour ce qui est de nous deux, l’aventure continue ! On a croisé durant notre voyage des gens qui était stupéfait par le fait de voyager en couple et donc d’être constamment ensemble, ce qui arrive rarement dans le quotidien. Sachez que ce n’est pas toujours facile mais bien faisable. Nous n’étions pas les seuls et tous ont eu des aventures différentes. Donc pas de solutions miracles, cela dépend uniquement de vous. A bon entendeur !

 

Merci...
Et bien on voulait remercier nos familles qui nous ont suivis durant ce périple et qui se sont occupés de nos affaires pendant notre absence. On souhaite aussi remercier tous nos amis et ceux qui ont suivi notre voyage et nous ont donné de leurs nouvelles. Un grand merci à ceux qui nous ont accompagnés. Une petite photo d’eux ci-dessous. Il nous manque des photos de certain mais on pense bien à eux. Un voyage c’est avant tout des rencontres et ça, ça donne du baume au cœur.

 

 

A bientôt pour un "et si on repartait…"et encore Merci