156-Galapagos – Isla Santa Cruz

J3 - Très tôt le matin nous reprenons un bateau direction Santa Cruz. La traversée aura été moins houleuse mais plutôt mouillé pour julien (oups). En arrivant on se ballade dans la ville. Beaucoup de tourisme et donc de boutiques, restaurant, de monde…ça change ! On va voir le centre de protection des tortues terrestres. Plus petit et parsemé de grillages il nous est plus difficile d’observer les tortues. Cependant il y a d’autres espèces et elles ont une carapace originale. C’est également là que vivait Georges, dernière tortue de son espèce, malheureusement il est mort en juin à l’âge de 170 ans et les chercheurs n’ont pas réussi à ce qu’il se reproduise. On y voit également des énormes iguanes terrestres jaunes, toujours très actifs! Puis direction le port pour une petite sieste. Nous décidons de reprendre un bateau pour passer 2 jours à San Cristobal. Pendant la traversée on fera une petite halte à l’ile Santa Fé où nous apercevons une espèce d’oiseau : le fou à pattes bleues, qui a donc vous l’avez deviné des pattes d’un bleu bien flashy. A San Cristobal, la ville est la plus chère et pas très jolie. On se promène le long du malecon qui est agréable, on y voit des lions de mer faisant la sieste toujours dans des endroits et des postures farfelues ! Le soir fête étudiante sur le port, le repos se sera pour plus tard.

J6 – Nous quittons tôt le matin San Cristobal pour rejoindre Santa Cruz. Pendant la traversée, nous apercevons dauphins et otaries. Arrivés à Puerto Ayora nous partons à 3km de la ville visiter un long tunnel de lave où l’on peut marcher à l’intérieur. C’est impressionnant ce que la nature peut faire. Les parois portent encore les traces du passage de la lave. L’après-midi, on se rend à la baie des tortues. Une petite ballade d’une demi-heure accompagnée par les oiseaux et on arrive à une première plage (énorme) réservée aux surfeurs. Puis on arrive à la baie des tortues. Une petite plage dans la mangrove, l’endroit est parfait pour faire un plouf mais on sera plutôt du genre sieste. Le soir après quelques achats, on mangera dans un boui boui pour clore ces vacances aux Galapagos. Demain c’est déjà l’heure de prendre l’avion pour retourner en Equateur. Snif…

Le petite larme à l'oeil, nous écrivons ces dernières lignes pour cloturer ce magnifique voyage. En espérant vous avoir donné envie de voyager. Merci à tous ! 
Bientôt la suite de nos aventures avec etsionrepartait.fr