157-Galapagos – Isla San Cristobal

J4 - Après une nuit un peu agitée mais reposante nous partons voir la plage de La Loberia. Elle sert de refuge à une colonie de Lions de mer (famille des otaries). Comme toujours ça pionce et dur s’il vous plait ! On pousse un peu la marche en suivant un sentier balisé le long de la côte pour arriver près d’une falaise d’où l’on peut voir des mouettes à queue fourchue. Elles ont des yeux bien ronds avec un cercle rouge. Plutôt joli pour une mouette ! Ensuite on retourne jusqu’à la ville pour un petit almuerzo et direction la plage. On passe devant la Playa de Oro, très petite avec un bateau en bois en cale sèche, puis la Playa Mann, petite plage pour se baigner mais avec une eau aussi chaude on hésite… Après direction le centre d’information où on va pouvoir découvrir l’histoire de l’île. A ce propos juste un petit commentaire de notre part. Faut arrêter avec Darwin hein ?! Bon ok il est venu ici 5 semaines pour regarder la flore et les cailloux et manger quelques tortues mais ça fait pas des Galapagos LA révélation pour sa théorie de l’évolution !!! Tout ça pour médiatiser et faire du gain…business is business, beurk.
Après ce moment de culture intense, on finit par une petite ballade allant jusqu’au Cerro Tijeretas où à ses pieds il y a un bon endroit pour du snorkeling. On y trempera juste les pieds pour l’instant mais vu la couleur de l’eau on va peut-être y revenir.

J5 – En se réveillant le lendemain, il pleuviote et fais tout gris. On décide donc d’attendre qu’il fasse meilleur et pique niquons dans la chambre devant des films espagnols. Vers midi, le soleil et la chaleur sont de retour. Nous partons louer palmes, masques et tubas et direction le Cerro Tijeretas. L’eau est plus chaude qu’à Isabella et on se la tente sans combi, on y restera pas mal de temps. Une très belle plongée où on a pu voir de beaux poissons, nager avec plein d’otaries qui s’amusaient avec nous. Vraiment sympa. Puis on part longer la côte pour voir une plage à 1h30 de là. Le chemin est escarpé et pas facile quand on n’a pas prévu les chaussures. Sur le sentier nous croisons iguanes, fous à pattes bleus… On profite du paysage et d’être seul. Nous n’irons pas jusqu’à la plage en question mais on s’arrête avant profiter d’une petite plage. Le retour se fera en snorkelling pour Angy (les tongs et les rochers pointus ne faisant pas bon ménage). Malgré un petit banc de méduses, j’ai pu voir de plus gros poissons bleus, jaunes, orange, violet… et nager une dernière fois avec les otaries. On finira la journée sur la pointe Carola accompagnés des lions de mer qui font les pitres dans l’eau ou les loques sur la plage. Bref que du bonheur !