Santé

Sante   Mieux vaut prévenir que guérir !

Et partir en pleine forme ça diminue le risque de faire rapidement demi-tour. Bien sûr ça n'empechera pas de tomber malade mais c'est rassurant. Sur le thème de la santé il y a deux grandes parties. Vos petits problèmes personnels et les éléments "obligatoires". Même si je n'aime pas ce dernier mots sache que certains pays ne vous laisserons pas entrée sur leur territoire si vous ne remplissez pas leurs conditions de santé.

 

 

  • Les petits problèmes personnels

Il y en a souvent malheureusement. Il ne regarde que vous bien sûr mais il est important de savoir si ils vous permettent de partir pendant longtemps. N'hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou spécialiste pour qu'il s'assure que tout se passera bien. Parfois il vous prescrira ce qu'il faut en cas de pépin à l'autre bout de la planète.

Nous vous conseillons vivement de faire un check-up avec votre médecin traitant et le dentiste !

 

  • Les éléments obligtoires

Ce sont principalement les vaccins. Vous trouverez ci-dessous à titre indicatif les vaccins que nous avons fait avant de partir. Consultez votre médecin concernant la mise à jour de vos vaccins.

 Vaccin Injection / Rappel

Tétanos, Diphtérie, Polio

1 injection

Hépatite B

3 injections, rappels à 1 mois et 6 mois

Hépatite A

2 injections, rappels à 6 à 12 mois

Typhoïde

1 injection

Fièvre Jaune

1 injection

 

Pour le palu, la réponse à vos questions se trouvera auprès de votre médecin. Sachez que pour la doxycycline, celui-ci est remboursé par la sécurité sociale par contre il faudra le prendre dans tous les pays potentiellement dangeureux et pendant 4 semaines après le départ du dernier pays ayant des zones de palus (à vérifier auprès de votre médecin). Ce médicament a beaucoup d'effets secondaires notamment au niveau de l'estomac et de la peau. Durant notre voyage ceux qui avait ce médicament avait souvent ces maux au même titre que nous. Sinon il vous reste la malarone, très efficace mais qui coûte très cher et encore la savarine mais nous ne le connaissons pas.

Concernant les formalité d'entrées en matière de santé dans les pays, vous pouvez consulter les ambassades des pays que vous allez visiter. Voici aussi quelques sites intéressants :

 

Retour d'Expérience : En ce qui concerne la pharmacie, le plus important est de prendre du doliprane pour les douleurs en tout genre, spasfon (maux de ventre), un protecteur gastrique comme le mopral, un antidiarréhique, un antibiotique à large spectre. Si vous allez en altitude pensez au diamox mais n’en abusez pas, une montée progressive et des feuilles de coca ou une soupe à l’ail étant meilleurs pour la santé. Il faut également avoir des pansements, compresses stériles, thermomètre, serum physiologique et antiseptique. Au niveau du traitement contre le paludisme nous avons pris de la doxycicline qui est un antibiotique. C’est le choix le moins onéreux et de loin mais les effets secondaires sont nombreux.

Pendant notre voyage on a été victime de petites touristas. Une fois Angy a chopé un parasite digestif et il a fallu consulter un médecin pour obtenir l’antibiotique adéquat. Julien a eu une grosse intoxication alimentaire qui a eu beaucoup de mal à passer, un antibiotique a également été nécessaire.
Si vous êtes sujet aux migraines, maux de dos, maux de transport, problème de respiration, n’oubliez pas d’emmener les traitements nécessaires. Il est difficile de trouver un médecin parlant français et on ne sait pas toujours quel type de médicament on nous donne à la pharmacie.
Pour le traitement contre le paludisme, nous n’avons pas trop supporté la doxycicline. Beaucoup de maux de ventre, pas d’alcool, bien le prendre en mangeant etc… Pour certains c’est passé sans problème d’autres ont dû arrêter en cours. Il faut savoir que si vous le prenez pendant plus de 3 à 4 mois, il agira à moindres mesures voir pas du tout. Bien se renseigner sur les pays qui ont un gros risque (zone 3) et voir avec votre médecin si il faut en prendre dans les pays à zone 2 (comme l’Inde, Pérou…) sans le cas où vous voyagez longtemps en zone endémique.