Assurances

assurance_habitation   Assurances

 

On souhaiterait bien que le voyage se déroule sans soucis, mais l'imprévu se cache à chaque coin de route.
Mieux vaut prévenir que guérir ! Il est donc important d'avoir une bonne assurance pour couvrir d'éventuels frais concernant la santé, les équipements et votre responsabilité. Il faut aussi bien regarder votre assurance maladie ainsi que votre éventuelle complémentaire santé dans le cas de soins à l'étranger et même en France suite à un rapatriement.

Beaucoup d'assurances existent sur le marché. Difficile de se frayer un chemin dans tout ça pour savoir chez qui aller.
Et quand vous surfez sur le net, et bien les baroudeurs ont tous pris une assurance différente. Etant donné que rien ne leur est arrivé pour la plupart, ils n'ont pas pu vérifier que l'assurance était bien.
Vous comprenez bien sûr que lorsque vous souscrivez à une assurance, on vous parle de monts et merveilles. Et lorsqu'un problème survient, bizarrement on nous dit que notre contrat ne couvre pas ou peu ce problème. Il est donc important de bien parler et d'approfondir tous les détails de votre assurance auprès d'un conseiller. Chaque information doit être notée afin de ne pas avoir de litige le jour j.

Les points à regarder à minima dans votre assurance :
- Responsabilité Civile
- Assistance à l'étranger
- Rapatriement
- Assurance liée à un véhicule à moteur (lors d'un transport en bus par exemple)
- Les dommages corporels (accident)
- Prise en charge de soin en cas de maladie (frais médicaux)
- Frais de recherche et sauvetage en montagne (si vous faite des Treks)
- Remboursement de vos biens/bagages (vols, pertes)

Il y a bien entendu plein d'autres points à regarder pour des situations spécifiques mais nous ne pouvons en faire une liste exhaustive ici. Dans tous les cas, comparez les assurances pour voir ce qui manque chez l'un et ce qui est un avantage chez l'autre.

Pour les prix et bien ça varie énormément. Un critère important est la durée de votre séjour. En deçà d'un an les prix restent assez bas (entre 200 et 600 euros par an). Au-delà d'un an vous trouverez des prix variant entre 400 et plus de 1000 euros par an).

Les différentes assurances que nous avons trouvées :
- APRIL mobilité
- AVI international
- Mondial Assistance
- Globe Partner
- AVA
- Colombus
- Carte bleu visa (elle couvre certains frais et vous permettent à minima d'obtenir vos visas)
- MAIF
- MAAF
- MACIF
- Auvieuxcampeur
- World Nomads

- ...

Nous ne détaillerons pas toutes ces assurances car notre choix s'est assez rapidement porté sur notre assureur actuel la MAIF pour un coût de 250€ pour tous les 2 (avec PACS, RAQVAM et PRAXIS). L'autre avantage étant que cela assure le conjoint ou la conjointe ce qui fait que cela nous permet de diviser la note en deux.
L'assurance est plutôt intéressante avec des plafonds élevés. Le seul hic que nous avons trouvé est le plafond de remboursement lié aux frais de recherche et sauvetage en montagne s'élevant à 7 700€. Nous avons vu sur le net que des sauvetages en hélicoptères pouvaient très rapidement atteindre les 11 000€ soit 3 300€ d'écarts.
La MAIF ne permet pas d'augmenter le plafond de remboursement mais il est possible de prendre un complément d'assurance chez un autre assureur. Il y a notamment Auvieuxcampeur qui propose une assurance spécifique pour ce genre de situation avec différentes options. Le plafond est alors de 13 400€. A vous de voir si vous devez souscrire à ce complément.

Les assurances prennent donc en compte Assistance (pour nous c'est Inter Mutuel Assistance) et assurance (ici la MAIF pour les remboursements pécuniers).
Lors d'un rapatriement en France pour des soins, votre assurance ne jouera qu'après le passage de votre assurance maladie et de votre mutuelle complémentaire si vous en avez une.
Ainsi n'oubliez pas de faire le point auprès de vote assurance maladie et de votre complémentaire avant votre départ. Car ce n'est pas en urgence que vous y gagnerez !
Dans le cas de démission d'un travail, si vous êtes à la CPAM, sachez qu'à priori vous gardez vos droits 1 an après votre départ de votre travail. Mais l'article R115-6 dans le code de la sécurité sociale (CPAM) indique que vous perdez vos droits après six mois consécutifs à l'étranger (sans rentrer en France) dans une année civile. Aie aie aie ! Là encore, allez à la CPAM pour en discuter et faire le nécessaire. Mais soyez réaliste, quoiqu'ils vous disent, c'est le jour j que vous saurez si vous êtes dans la mouise ou non...

 

Retour d'Expérience : Et bien heureusement nous n’avons pas eu à faire appel aux assurances donc nous ne pourrons pas vous faire un retour d’expérience dessus. Et on espère que ce sera pareil pour vous !